• laurent nouvion, président du conseil national, conseil national, horizon monaco

    Laurent Nouvion réélu à la Présidence du Conseil National

    Le Comité Politique de Rassemblement & Enjeux se félicite de la réélection de Laurent Nouvion, à la Présidence du Conseil National à l’unanimité des votants de la Majorité Horizon Monaco.

     

    Preuve de la solidité du Pacte Majoritaire, ce vote unanime des élus HM, vient conforter les positions futures de la majorité, sur les dossiers clefs dont elle devra débattre durant les prochains mois.

  • économie de monaco, santé économique de monaco, santé de monaco

    « La bonne santé » économique de Monaco

    A l’occasion de l’assemblée générale de la chambre de développement économique, le ministre d’État a indiqué que les indicateurs de la Principauté «sont au vert»

    Invité de la chambre de développement économique (CDE) de Monaco, Michel Roger a souligné la bonne santé de l’économie monégasque, une performance «dans le contexte économique international actuel, la situation économique et budgétaire de la Principauté est plutôt positive. Les principaux indicateurs économiques pour l’année 2014 sont encourageants.»

    Michel Roger l’assure : «Le budget de l’État a été excédentaire pour la troisième année consécutive et confirme un retour pérenne à une situation saine et maîtrisée.»

    Trois raisons : une politique des dépenses publiques maîtrisée, une croissance soutenue et un marché de l’immobilier dynamique. Selon le ministre d’État : «Les recettes ont progressé de 17,6% et les dépenses de +16,4%. L’excédent budgétaire a plus que doublé par rapport à 2013 pour un total de 25,7 millions. Ce cercle budgétaire vertueux est indispensable au maintien de la souveraineté du pays et de sa prospérité».

    Compte tenu de ces éléments, la situation de l’emploi est naturellement bonne avec «une augmentation de 3,8% du nombre d’emplois privés au 31 décembre 2014». Ces emplois représentent désormais près de 85 millions d’heures travaillées.

    Lire la suite

    • 11077381_10153286103367813_8824550125384762306_o
    • 11148674_10153286103207813_6144208684286142166_o

    Enfin la confiance du Conseil de l’Europe.

    Rassemblement & Enjeux se félicite de la sortie de Monaco de la procédure de post suivi du Conseil de l’Europe.

    A cette occasion, nous tenions tout particulièrement à féliciter nos élus qui siègent à Strasbourg, au premier rang desquels Jean Charles Allavena, pour le travail accompli sur ce dossier.

  • la vérité, Marc Burini, Christophe Steiner , Rassemblement & Enjeux, observateur de monaco

    « Il faut dire la vérité » – Marc Burini et Christophe Steiner sont connus pour dire ce qu’ils pensent…

    hez Rassemblement & Enjeux, Marc Burini et Christophe Steiner sont connus pour dire ce qu’ils pensent, même si c’est à contre-courant. Logement, SBM, développement de la place… Le président de la commission des finances et le vice-président du conseil national livrent leur vision.

    CHARLIE

    Vous sentez-vous Charlie ?

    M.B. : Je me sens plus Voltaire que Charlie et je n’avais pas besoin d’assister à une telle mobilisation (qui a suivi les attentats, N.D.L.R.) pour me rappeler les valeurs fondamentales des Lumières auxquelles nous sommes profondément attachés… Mais ces événements sont saisissants. J’ai déjà vécu la terreur. En 1986, à Paris, je suis passé devant la Fnac 5 minutes après l’attentat de la rue de Rennes… C’était une scène de guerre.

     

    Certains parlent aujourd’hui de guerre de religion ?

    M.B. : Il n’y a jamais eu de guerre de religion. La religion, c’est un levier. Tout comme la Shoah fut un levier pour Hitler.

     

    Vous craignez un attentat à Monaco ?

    C.S. : Les mesures de sécurité vont être renforcées mais on ne peut jamais être prêt à 100 %. La grande peur des services, ce sont les loups solitaires.

     

    ECONOMIE

    Comment voyez-vous l’année 2015 ?

    C.S. : Sur le plan économique, on doit prendre en considération le problème de la chute du pétrole, provoquée par les Saoudiens. Il faudra également observer l’impact des nouvelles normes de transparence fiscale sur les banques monégasques (avec la modification de la directive épargne et l’échange automatique d’informations sur les avoirs des non résidents qui pourrait être appliqué dès 2018 à Monaco, N.D.L.R.). Celles qui avaient le plus de comptes de non-résidents vont être le plus touchées dans leur compte de résultat. Parallèlement, la “chasse aux non résidents” a commencé. Certaines banques empêchent des clients offshore de retirer leur argent ou pratiquent des frais prohibitifs pour pouvoir retirer en cash. Il y a de nombreux cas au tribunal…

     

    70 % des dépôts bancaires sont encore offshore ?

    M.B. : C’était le cas pendant des années. Pour autant, les banques ont eu le temps de se préparer à un changement de standard international et européen. J’espère qu’elles ont pu attirer par leur compétence des dépôts de résidents. L’ingénierie financière doit se développer en principauté. Aujourd’hui, Monaco est une place de dépôt, pas une place financière. 100 milliards d’euros de dépôts, c’est peanuts…

     

    Que faudrait-il faire selon vous pour développer la place bancaire ?

    M.B. : Il manque une vraie volonté politique. C’est classique : à chaque fois qu’il existe une rente de situation, on ne se remet pas en question ! C’est facile d’être une caisse de dépôts de clients non résidents qui viennent une fois par an voir comment a évolué leur argent…

    C.S. : A Monaco, la logique de dépôt bancaire est très ancrée. Je me rappelle encore d’un texte voté lors de mon premier mandat au conseil national, en 1998, qui obligeait les sociétés de gestion à déposer l’argent de leurs clients dans les banques monégasques… C’est un non sens ! Tout ça parce que le lobby des banques voyait d’un mauvais œil l’installation des sociétés de gestion. Comme il voit aujourd’hui d’un mauvais œil le multi-family office (1) que le conseil national propose…

     

    Lire la suite

  • cancer des enfants, marche pour flavien, marche contre le cancer, marche des enfants

    Cancer des enfants: le CHPG devient hôpital relais à Monaco

    Aux côtés de la Fondation Flavien, le ministre d’État Michel Roger a annoncé la possibilité, pour les jeunes malades et leur famille, de bénéficier de soins de proximité à Monaco

    Ne plus avoir à subir la route pour une prise de sang, nettoyer un cathéter ou changer un pansement. C’est une énorme avancée pour les familles dans lesquelles un enfant est atteint d’un cancer.

    Début mars, les malades n’auront plus à aller systématiquement à l’hôpital L’Archet, à Nice. Ils pourront suivre les petits soins au Centre hospitalier Princesse-Grace (CHPG).

    Il aura fallu la volonté de Denis Maccario, président de la Fondation Flavien, pour mobiliser l’ensemble des forces politiques du pays. En quelques mois, ce combat est devenu réalité.

    Anne Caravel, secrétaire générale de la fondation, responsable du pôle santé, explique: «entre dix et quinze enfants sont atteints d’un cancer à Monaco et ses alentours. Cette possibilité de rester près de chez soi va considérablement améliorer le quotidien des familles».

    «Nous devons faire encore mieux»

    Devant plusieurs centaines de personnes réunies place du Palais, entouré de nombreuses personnalités, Denis Maccario a pris le micro. «C’est un amour de pays pour nos enfants. Tous se sont mobilisés».

    Et le ministre d’État, Michel Roger, de poursuivre: «cette fondation a obtenu, en un an, beaucoup de résultats. Monaco est une terre de solidarité. Le département des Affaires sociales et de la Santé est à l’écoute permanente. Nous devons faire encore mieux et plus. Mais déjà, aujourd’hui, le CHPG devient un hôpital relais pour les soins de proximité».

    Lire la suite

  • domaine monaco, appartement domaine monaco, appartement monte-carlo

    Ulis, le logiciel qui révolutionne les Domaines à Monaco

    Ce nouvel outil informatique va permettre de moderniser la gestion du parc immobilier de l’Etat. Gain de temps, d’efficacité et de précision, ses atouts sont multiples

    L’administration des Domaines se modernise. Elle est en train de se doter d’un tout nouvel outil intégré de gestion immobilière. Il changera radicalement la gestion des biens immobiliers de l’Etat. Cette révolution est le fruit du projet baptisé Optima. L’objectif : mettre en place le logiciel Ulis édité par la société Sopra qui a remporté l’appel d’offres.

    Il va permettre de gagner considérablement en efficacité et d’optimiser le travail accompli.

    Migration technique en juillet 2015

    La migration technique – c’est-à-dire le moment où l’ancien outil sera complètement abandonné au profit du nouveau – sera effective en juillet 2015 s’agissant des logements domaniaux. Concernant les locaux commerciaux, bureaux, etc, elle s’effectuera dans les mois suivants.

    L’ancien logiciel présentait l’inconvénient de s’appuyer sur deux niveaux de données : celle des immeubles et celles des locaux individuels. Dans Ulis, ces différentes informations seront recoupées automatiquement selon sept catégories plus précises.

    Lire la suite

  • Monaco_Monte_Carlo_1

    La Principauté de Monaco, eldorado de l’emploi pour les Alpes-Maritimes

    La Principauté, sortie plus rapidement de la crise que ses voisins français et italien, continue à créer des emplois;Venus des Alpes-Maritimes, où le taux de chômage dépasse les 10 %, plus de 30.000 salariés y travaillent chaque jour.

    Des trains bondés, des axes routiers saturés. Pour rejoindre Monaco en début de journée, il faut se lever tôt, très tôt, pour être à l’heure. Les touristes, toujours aussi fascinés par le célèbre Rocher, n’y sont pour rien. Ce sont les Français du département voisin, les Alpes-Maritimes, qui galèrent pour aller chaque jour travailler en Principauté. Ils sont plus de 30.000 à s’y rendre, plutôt satisfaits d’avoir trouvé un emploi qui leur assure une solide couverture sociale et un salaire net supérieur à celui qu’ils pourraient toucher sur la Côte d’Azur. Une Principauté où les charges salariales sont inférieures de 10 points par rapport à la France.

    Face à une économie azuréenne qui tourne au ralenti avec 85.374 demandeurs d’emploi recensés dans les Alpes-Maritimes, fin février (+7 % sur douze mois), Monaco présente un solde positif de 1.270 emplois en 2013 (+2,7 % par rapport à 2012). Pas de déficit budgétaire. Pas de dette publique. La Principauté peut continuer à investir. Elle n’a pas échappé à la crise; en 2009 et 2010 les dépenses ont été supérieures aux recettes, mais le fonds de réserve souverain a permis de faire face. Depuis 2011, tout est rentré dans l’ordre.

    La Principauté a besoin de la main-d’oeuvre hexagonale. Les citoyens monégasques ne sont que 8.675 sur une population totale de 36.980 personnes incluant des résidents étrangers, souvent fortunés. Les actifs, recensés par l’Institut monégasque de la statistique, fin 2013, ne comptaient pas moins de 50.792 personnes, dont 46.600 pour le secteur privé. Moins de 15 % d’entre eux habitent Monaco. Les trois quarts viennent des Alpes-Maritimes, dont un quart seulement des communes limitrophes, Roquebrune-Cap-Martin, Capd’Ail, Beausoleil et La Turbie, où la pression foncière et le coût du mètre carré limitent de plus en plus les possibilités de logement. D’où la saturation des axes de communication.
    Lire la suite

  • assembleegenerale

    Assemblée Générale

    Vous avez été nombreux hier soir lors de notre Assemblée Générale annuelle à nous faire l’honneur de votre présence, et à partager un moment de convivialité avec nos élus et membres du Comité Politique autour de la galette des rois.

    Merci pour votre fidélité.

  • 10898108_10153036574227813_4037026010231096077_n

    Réaction de RASSEMBLEMENT & ENJEUX à l’attentat de Paris du 7 janvier 2015

    Au lendemain de l’attentat terroriste visant la Rédaction du journal CHARLIE HEBDO, le Comité Politique de RASSEMBLEMENT & ENJEUX tient à exprimer sa profonde tristesse, et son soutien total aux proches des journalistes et membres des forces de l’ordre françaises arrachés à la vie par un acte d’une odieuse cruauté qui nous bouleverse tous.

    En ces instants de profonde consternation et de grande tristesse, et au regard de la communauté de destin qui lie la Principauté de Monaco à la République Française, RASSEMBLEMENT & ENJEUX se sent pleinement solidaire des français meurtris dans leur ensemble, du corps journalistique visé, et des forces de l’ordre françaises endeuillées.

    Pour rendre hommage aux victimes de cette attaque inqualifiable, et soutenir la liberté d’expression si cruellement visée, les élus et les membres du Comité Politique de RASSEMBLEMENT & ENJEUX prendront part au rassemblement organisé par le Monaco Press Club ce soir, jeudi 8 janvier 2015, à 18h00 Place d’Armes. L’ensemble des monégasques, résidents et salariés de la Principauté sont invités à s’associer à ce moment de recueillement afin de manifester leur soutiens et solidarité aux victimes de cette odieuse barbarie.

    #JE SUIS CHARLIE

  • session-14-decembre-conseil-national

    Le budget primitif adopté à vingt voix contre quatre

    Le budget primitif de l’état, dépassant le milliard d’euros, a été voté ce mercredi après 30 heures de débat dans une relative bonne entente regagnée entre majorité et gouvernement

     

    Continue Reading

Page 2 sur 3123